Contributions dans la collection INCERTITUDES - Influences, géopolitique, numérique, risques

[Entretien] Francophonie et influence : Comment doper la compétitivité des territoires francophones ?

Entretien avec Claude Revel : "Les francophones semblent moins sensibilisés aux questions d’influence, de récit et de soft power, que certains blocs concurrents comme les Anglo-saxons par exemple. Nous nous améliorons, mais du chemin reste à parcourir, au niveau territorial et au niveau national. Développer un récit attractif sur les territoires francophones, c’est la grande œuvre à faire."

[Événement] Francophonie et influence, d’aujourd’hui à demain

L'Histoire montre que le lien entre influence, puissance et langue est complexe. Aujourd’hui, le nombre de locuteurs francophones dans le monde est en croissance : de 321 millions en 2022, les prévisions les plus optimistes estiment qu'ils seront 600 millions d’ici 2050. Néanmoins, la francophonie a récemment connu une série de déconvenues sur la scène internationale. Aussi importe-t-il de se demander si, dans des domaines aussi variés que la politique, l'économie, la culture, l'éducation et le sport, la francophonie restera à l'avenir un vecteur d’influence ou si elle doit au contraire trouver un nouveau souffle.

Dignité humaine et neurodroits à l’ère du numérique

par Edgar Gastón Jacobs et Marina de Castro Firmo Il y a quelque temps, l’idée d’une invasion mentale ou d’une manipulation des personnes par des dispositifs technologiques ne se trouvait que dans des films et des livres de science-fiction. On peut citer comme exemples l’effacement de la mémoire des gens dans Men in Black, l’altération du comportement de criminels dans Orange mécanique ou l’arrestation de personnes sur le point de commettre un crime dans Minority Report ; tous ces scénarios nous ont à la fois divertis et invités à réfléchir à notre avenir. Aujourd’hui, le flux massif de données et les progrès de la science, notamment dans les domaines des neurotechnologies et de l’intelligence artificielle, ont fait de ces concepts un sujet d’actualité qui impose à la communauté juridique des études plus poussées et de travailler sur des principes de régulation. Les technologies de pointe, telles que les interfaces cerveau-machine, les dispositifs portables et implantables et les algorithmes avancés, ont fait du droit neurologique un domaine de plus en plus important.

[Vidéo] Géopolitique : la comptabilité est aussi une arène où s’affrontent des visions politiques

Dans cette vidéo, Raluca Sandu, doyenne associée à la faculté et professeur associée de finance et comptabilité à SKEMA Business School et Claude Revel, directrice du think tank SKEMA PUBLIKA échangent autour d’un sujet a priori intrigant : la géopolitique de la comptabilité. Quelle peut être une vision géopolitique d’un sujet « technique » comme la comptabilité ? Y a-t-il des jeux d’influences dans l’édification des normes comptables nationales et internationales ? La manière de faire de la comptabilité est-elle porteuse d’idéologies ? Si oui, lesquelles ? En effet, la comptabilité n’est pas une technique neutre et abstraite, c’est une technique située dans l’espace, et dans le temps. L’approche historique s’invite donc, pour permettre de comprendre les dimensions sociale et géopolitique de la comptabilité.

Intelligence artificielle, algorithmes, éthique : de la juste coopération entre IA et intelligence humaine

par David Fayon & Claude Revel | Avec le buzz suscité par les intelligences artificielles génératives depuis le lancement de ChatGPT, nul n’échappe à ce tsunami qui est de nature à disrupter un pan d’activités humaines aussi bien pour les cols bleus que pour les cols blancs, épargnés jusqu’alors par l’automatisation et la robotique. L’enjeu est de savoir si, au regard des entraînements et renforcements réalisés, des jeux de données utilisées et des éventuels biais, les algorithmes sont éthiques et s’ils sont inclusifs ou non. Il importe également de questionner le rôle de l’humain. Le Big Data, nécessite-t-il un recours à l’IA systématique, ou a contrario un traitement humain suffit-il et/ou est-il préférable ?

[Vidéo] Quel avenir pour le métavers ?

Dans cette vidéo, Margherita PAGANI, directrice du centre de recherche en intelligence artificielle de SKEMA, doyenne associée de l’école d’IA de SKEMA AI et professeur en marketing numérique et intelligence artificielle, et Claude REVEL, irectrice de SKEMA Publika, discutent des métavers et répondent à un certain nombre de questions : Quel est l'avenir du métavers ? Faut-il le réglementer ? Si oui, à quel niveau d'intervention ? Faut-il des normes internationales, des normes professionnelles ? Qui doit les dicter ? Les États doivent-ils intervenir ou laisser les entreprises s'autoréguler volontairement ?

[Événement] Les enseignements supérieurs dans la mondialisation : entre normes et influences, quelles formations pour les futurs cadres ?

Dans une mondialisation en évolution profonde, les influences dans l’enseignement supérieur sont au cœur des enjeux à affronter. En effet, elles vont exercer un impact important sur la formation des esprits des futurs cadres. Dans ce contexte, les enseignements supérieurs sont plus que jamais vitaux pour relever les défis de demain (changement climatique, souveraineté et influence, avancées technologiques, commerce mondial, etc.).

Photos des intervenants.

L’ampleur des déséquilibres de la croissance chinoise : enjeux et perspectives

par Amaury Goguel | 9 % de croissance annuelle moyenne du PIB depuis 1978, 800 millions de personnes sorties de la pauvreté, 1er PIB mondial en terme réel et 2e en terme nominal, ces réussites chinoises sans précédent sont le fruit d’un pilotage économique reconnu par les analystes et stratèges financiers. Pourtant, derrière celles-ci, se développent depuis une dizaine d’années au sein du modèle économique chinois, des déséquilibres majeurs que le volontarisme du gouvernement devra affronter.

[Événement] Droit et puissance. Règles et normes au cœur des influences.

Nous organisions le 21 mars dernier une conférence intitulée « Droit et puissance. Règles et normes au cœur des influences ». Cette conférence constitue la première de notre cycle de rencontres « Au cœur des influences ». A cette occasion, sont intervenus Frédéric MUNIER, directeur de l’École de géopolitique de SKEMA Business School, Noëlle LENOIR, avocate et ancienne ministre des Affaires européennes et Claude REVEL, directrice du développement de SKEMA PUBLIKA, ancienne déléguée interministérielle à l’Intelligence économique. Les débats étaient modérés par Stéphane MARCHAND, directeur de la rédaction de Pour l’Éco.